Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Afin d'aider les fournisseurs à intégrer la solution RFID, le Groupe METRO a créé le « RFID Innovation Center », ses propres centre de formation et laboratoire d'essai, à Neuss en Allemagne.
La prochaine étape consistera à intégrer l'entrepôt de données METRO avec le portail fournisseur «METRO Link ». Celui-ci permettra un accès intégré aux différents types de données venant de divers processus et systèmes. Outre la présentation de technologies innovantes comme la RFID, le salon CeBIT, qui aura lieu à Hanovre en Allemagne, sera également l'occasion de découvrir le portail METRO Link.

Pour s'assurer que les données transmises par fréquence radio sont utilisables à des fins d'évaluation, elles doivent être mises à disposition dans le système analytique en temps quasi-réel. La solution d'entrepôt de données hautement évolutive de Teradata offre des conditions idéales pour cela.

L'entrepôt de données du Groupe METRO est passé de 20 à 139 téraoctets et est le plus complet du secteur de la vente au détail européen. Le Groupe METRO permet l'accès à son entrepôt de données à un nombre croissant de fournisseurs afin d'optimiser la gestion de la chaîne de demande. Cet accès permet aux fabricants de suivre les données relatives au stock et aux ventes sur la base des mises à jour périodiques de leur choix. Grâce aux informations transmises via RFID, les fabricants peuvent vérifier l'état des stocks dans l'entrepôt de marchandises du Groupe METRO et s'assurer que leurs produits se trouvent en quantité suffisante dans les rayons. Une plus grande transparence des mouvements de stock permet également de prévenir les pertes lors des transits et de simplifier la récupération des produits.

Cette coopération avec le Groupe METRO permet également aux fabricants et aux fournisseurs d'améliorer les prévisions des ventes, les ordres de planification, et même de suivre l'impact des campagnes publicitaires. Les fournisseurs de METRO - parmi lesquels Dr. Oetker, Henkel, Birkel et Campbell's -, utilisent déjà l'entrepôt de données de manière intensive. Les entreprises de taille moyenne dépourvues de grand département IT ont également montré un vif intérêt dans l'application de l'entrepôt de données mis en oeuvre par Teradata. 

Commenter cet article