Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Le gouvernement américain continue ses efforts de mise en place de ses passeports RFID contenant des données biométriques lisibles via un scanner RFID, et prévus pour être déployés avant la fin de l'année.
L'incorporation de ces données biométriques doit permettre d'empêcher la création de faux passeports, mais soulève un autre problème, et de taille : les données contenues sont insuffisamment protégées et peuvent être captées, puis décodées par un lecteur RFID indiscret. Un problème qui a conduit les autorités américaines à revoir leur copie à plusieurs reprises, pour ajouter des niveaux de sécurité supplémentaires (bouclier dans la couverture du passeport, cryptage lors du transfert des informations).

Cependant, il a été montré que les nouveaux passeports RFID hollandais, similaires au modèle américain, n'ont demandé que deux heures pour être dépouillés de leur contenu. Une situation qui suscite de nombreux débats passionnés depuis plus d'un an maintenant, enjoignant les autorités américaines de repousser le projet, le temps de trouver une solution plus fiable.

Commenter cet article