Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Prada vient de mener un expérience intéressante dans son magasin de Manhattan. Expérience d'aileurs concluante, puisque la solution RFID implantée va être généralisée à l'ensemble des magasins de la marque. Voici en quelques mots de quoi il s'agit. En collaboration étroite avec une SSII new-yorkaise et avec l'architecte Rem Koolhaas, la firme a mis en place une solution RFID permettant en premier lieu de connaître en temps réel la disponibilité d'un article.

Ainsi, lorsqu'une cliente demande si le petit sac en crocodile présenté dans la vitrine est disponible dans une autre couleur ou si la petite robe du présentoir de gauche est également disponible mais en taille 44 (il ne faut pas rêver, lorsqu'on s'habille chez Prada, on n'a plus dix-huit ans !!), la vendeuse le saura instantanément.

Le bon profil

Mais de plus, elle pourra pendant l'attente nécessitée par la recherce de cet article proposer le spot TV lui correspondant et présentant les accessoires qui vont bien avec. Ce profilage de la clientèle se poursuit d'ailleurs au niveau de la cabine d'essayage. En effet, les vêtements pris par la cliente passent par une lecture RFID qui permet de déterminer les objets qu'elle sélectionne et ceux qu'elle rejette. Est alors dressé un profil de ses goûts qui permet de lui proposer sur écran dans la cabine (in situ, en quelque sorte) les vêtements et accessoires qui semblent le mieux correspondre à ses goûts. Elle les choisira alors grâce au même écran, ce dernier étant tactile et permettant d'effectuer des sélections. Ce profil sera soit détruit au moment de la sortie du magasin soit conservé sur la carte de fidélité proposée à la cliente.

Avec une augmentation de plus de 34 % des ventes constatée, on peut dire qu'il s'agit d'une expérimentation RFID dans un contexte RFID rondement (sic) mené.

Commenter cet article