Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Selon IDC, 23 % des entreprises du secteur des transports et de la logistique en Europe de l’Ouest prévoient de déployer un pilote RFID, chiffre qui tombe à 19,3 % pour les industries manufacturières à faible traitement, 16,9 % pour les usines, et 14,2 % pour la distribution.

 Cette étude « The Status of RFID in Western European Verticals » a été effectuée par enquête auprès de 286 sociétés interrogées entre mars et avril 2005. Elle date donc un peu à notre sens.

 Certains de ces résultats sont toutefois intéressants, puisqu’on y apprend « qu’apparemment » :  

 

-        plus de 66 % des personnes interrogées considèrent la RFID comme un facteur indéniable d’amélioration de l’inventaire et du contrôle sur la logistique des articles entrants  

 

-          près de 70 % considèrent que, pour les secteurs du commerce en gros et détail, c'est un fantastique outil pour réduire la démarque indirecte et les pertes de tout poil

 

-          environ 80 % des manufacturiers et 67 % des transporteurs et logisticiens ont pour principal objectif le taggage des palettes

 

-          54 % des petites industries manufacturières sont plus intéressés par les possibilités de suivi et de traçabilité offertes par cette technologie

-          moins d’un % ont déjà déployé un pilote qui n’a pas été suivi par un déploiement grandeur nature

 

A noter toutefois que ces résultats sont en contradiction avec une autre étude, britannique celle-ci, qui souligne une plus grande réticence des tierces parties logistiques à déployer la RFID. Pour consulter ce rapport : (Click here.)

Commenter cet article