Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Depuis le 19 mai 2005, les lyonnais ont la possibilité d'emprunter une bicyclette à un point de stationnement pour l'abandonner sans remords à l'un des 175 autres points de stationnement, le plus proche de leur lieu de destination.

Le tout est géré par le système Cyclocity, qui cumule 8 brevets. Vélos et bornes sont équipés de cartes micro-électroniques. Et le micro-processeur de contrôle embarqué sur les vélos, alimenté par une batterie rechargeable connectée à la dynamo, est relié par RFID aux bornes. Double utilité : vérifier l'état du freinage, de l'éclairage et de la batterie, mais, également, surveiller que les vélos ne s'évanouissent pas dans la nature. Au bout de 24 heures d'absence, un bip sonore est émis. C'est JCDecaux, l'afficheur, qui élaboré ce système, et l'a intégré dans un marché de mobilier urbain auprès de la ville de Lyon.

Commenter cet article