Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Selon une interview réalisée par Matthias Daval auprès de Symbol Technologies : « L’année 2006 passera l’étape des « early adopter acquisition » pour intéresser les entreprises ayant besoin de traçabilité et pour lesquelles la vitesse de traitement et les avantages ergonomiques de la RFID sont à privilégier. La technologie de la RFID n’est pas nouvelle, ce qui est nouveau est sa standardisation grâce à l’adoption de protocoles ISO et nouvellement EPC ».

 

Symbol en suivant cette approche s’intéresse au marché de masse rendu possible par l’adoption mondiale du nouveau standard GEN2 de EPCglobal. Ce standard permet de conserver de bonnes performances tout en s’adaptant assez bien aux différentes contraintes réglementaires rencontrées dans de nombreux pays dont la France. Cet obstacle réglementaire a longtemps figé le développement de la RFID.


La standardisation ne peut que réduire les coûts de développement. Les étiquettes RFID sont proposées par des partenaires dont l’activité de LabelConverter RFID vient assez simplement compléter celle de fournisseur actuels de systèmes d’impression d’étiquettes de code à barre imprimées.


La RFID n’est pas une technologie nouvelle, par contre sa normalisation mondiale permet d’appliquer de façon cohérente et profitable la RFID aux métiers de fabrication, de transport et logistique et bien sûr à la distribution. Les chiffres sont éloquents : la RFID représente pour sa première année d’activité chez Symbol 30% du résultat réalisé en Wireless sur la même période, sachant que Symbol est leader mondial en infrastructure centralisée Wi-

Commenter cet article