Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

La BMVR (Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale) des Champs Libres de la ville de Rennes a opté pour le système RFID de la société NEDAP en raison de la pérennité de son offre technique, de la valeur ajoutée des variantes proposées, de l'esthétique et de l'ergonomie des systèmes, et enfin du coût global qui démarquait nettement cette offre.

 Une solution complète, performante, simple pour les utilisateurs et bien intégrée

 L'extrème simplicité d'utilisation des automates pour les adhérents de la bibliothèque et les possibilités d’intégration proposées par Nedap ont été des points importants pour le choix de la solution : l'installation comporte un carrousel de tri et plusieurs automates pour la gestion des prêts et des retours en libre-service. Cette organisation répond à une attente forte des responsables de la bibliothèque des Champs Libres, qui souhaitent rendre aux bibliothécaires leur mission première auprès des usagers : l'assistance et le conseil et plutôt que la manutention et le tri.

 La solution Nedap , par sa simplicité opérationnelle et sa capacité à résoudre les erreurs d'utilisation sans assistance humaine, permet d'envisager un taux d'utilisation des postes en libre-service suffisant pour répondre aux attentes de la bibliothèque. Chaque étage de la bibliothèque dispose donc d'un automate de prêt pour le libre-service et d'un poste professionnel pour le prêt assisté. Le rez-de-chaussée regroupe plusieurs postes d'assistance au public, l'automate de tri et de retour permanent et des postes de prêt en libre-service. Ce système s'appuie sur un format d'étiquette RFID universel, très utilisé dans le monde, lequel permet à la bibliothèque de gérer ses collections de documents multisupports, en limitant au maximum l'incidence sur les développements du système informatique de gestion de la bibliothèque (SIGB) déjà en place.

 Les particularités de la solution

Autre innovation, aux entrées et sorties de la bibliothèque, Nedap a prévu l'installation d'antennes antivol bifréquences, qui intègrent simultanément la fonction antivol RFID et la protection antivol RF "classique". Ainsi, pour les documents à consulter sur place et qui ne font pas l'objet d'un prêt, la bibliothèque peut réaliser de fortes économies car le coût des étiquettes de protection RFID13,56MHz et RF 8,2MHz sont sans commune mesure.

 Des services intégrés Les antennes antivol, bien que transparentes, intègrent la fonction de comptage des visiteurs, avec différentiation du sens de passage (entrée ou sortie de la bibliothèque). Tous les équipements mis en place par Nedap disposent d'une connexion sur le réseau IP et peuvent être interrogés et maintenus à distance, en toute sécurité. Le système RFID forme un ensemble cohérent de matériels et de services qui peuvent être gérés en télémaintenance et apporter des informations de gestion utiles aux responsables de la bibliothèque. Les données statistiques de fréquentation et d'utilisation des différents équipements sont ensuite disponibles sur Internet via le portail sécurisé de Nedap EASi/Net. .

 Les chiffres du projet

 300 000 documents, papiers et multimédias, protégés répartis sur 6 niveaux et une annexe

30 postes professionnels équipés de platines RFID

 7 automates de prêt

 2 automates de retour avec trappes

 1 automate de tri avec retour 24/24

 13 passages protégés en antivol

 3 lecteurs portables

Commenter cet article