Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Le VICS (Voluntary Interindustry Commerce Standards Committee) et l’AAFA (American Apparel & Footwear Association) viennent de sortir un rapport intitulé "Moving Forward with Item-Level Radio Frequency Identification in Apparel/Footwear."

 Rédigé par le cabinet KSA (Kurt Salmon & Associates) il souligne :

 - les endroits où on peut le mieux tirer parti de la RFID au niveau de la chaîne de valeur,

 - qui va en profiter le plus

 - quels sont les types de marchandises qui vont surtout en bénéficier

Il est le résultat de quelque quatre mois d’études sur les meilleures pratiques déployées en matière de RFID dans la fabrication, la distribution, le transport, la gestion d’inventaire, la logistique, le magasinage, le stockage, la finance, le merchandising… C’est plus particulièrement dans les accessoires de sport et la chaussure que les bénéfices potentiels de cette technologie se manifestent le plus.

 Par ailleurs, aucun processus amont ne peut prétendre absorber totalement l’investissement en matière d’étiquettes radio et d’infrastructure RFID. De fait, ce sont les bénéfices cumulatifs obtenus grâce à ce genre d’implantation qui rejaillissent au niveau des opérations, de l’expédition et de l’intégrité de la facturation (sans oublier l’accroissement des marges).

 Une meilleure visibilité sur les inventaires constitue également un point fort dégagé par le rapport.

 Pour se procurer ce dernier, allez sur un des liens suivants : (http://www.vics.org), AAFA (http://www.apparelandfootwear.org), et KSA (http://www.kurtsalmon.com).

 

 

Commenter cet article