Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marc d'Aucy

Les coureurs du marathon de New-York se sont retrouvés badgés comme des pigeons avec des bracelets FILRFID. L'objectif était de permettre aux coureurs de connaître leur temps sur l'ensemble de la course, le bracelet étant activé lors du départ et mesuré à nouveau lors de l'arrivée. Tout aurait été pour le mieux dans le meilleur des mondes si 2300 coureurs sur les 38 000 inscrits n'avaient pas connu un problème d'interférences ne permettant pas de connaître leur temps. Comme lot de consolation, ils ont eu droit à une dérogation pour pouvoir courir le marathon de Boston. Comme quoi en matière de contrôle sportif, rien ne sert de courir quand on ne peut pas s'enregistrer à point!

Commenter cet article