Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Smart-Tek vient de réfléchir à une stratégie qui devrait permettre d’aider le confinement du virus H5N1 et retarder sa diffusion.

L’idée de base est surveiller les exploitations avicoles en taggant toutes les volailles, ce qui éviterait les nombreuses fraudes que l’on a pu constater à propos du nombre de volailles sous le contrôle de ces élevages en batterie. En effet, la fraude sur la quantité de volailles est hélas monnaie courante en Asie. Principal responsable : le manque de compensation pour l’abattage des volailles contaminées.

De ce f ait, nombre de pays défavorisés et pourtant actuellement infectés par le H5N1 ne disposent pas de mécanismes de surveillance et de reporting adéquats. L’Afrique, qui sera aux dires des experts le prochain pays contaminé, fait face à des problèmes similaires.

Pourtant, comme le soulignent l’OMS et la FAO, la contention de la pandémie ne peut s’effectuer que si on contrôle le virus à sa source dans les pays infectés, notamment pour éviter toute contagion vers d’autres contrées.

Ce que propose Smart-Tek c’est un système capable d’étiqueter les volailles, de comptabiliser celles-ci et d’indiquer dans chaque étiquette le nom du propriétaire de l’élevage, sa localisation, les dates d’inspection programmées ainsi que d’autres informations spécifiques, le tout étant programmé en fonction des besoins spécifiques des organismes impliqués dans la lutte contre ce nouveau fléau (qui, toujours selon l’OMS, fera en cas de pandémie au bas mot 250 millions de morts au niveau mondial !!).

 

Commenter cet article