Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Signé en octobre dernier par le président Bush, le Department of Homeland Security Appropriations Act de 2006, qui a pour but de gérer les problèmes d’immigration illégale, d’activités terroristes sur le sol US ainsi que d’importations en fraude d’armes et de drogues, s’est vu attribué un coquet budget de 30,8 milliards de dollars. Sur cette facture, si la répression de l’immigration sauvage ne représente que 7,5 milliards $, le gros de la note va aux outils de surveillance et de traçabilité.

Dans ce contexte, la RFID occupe une place de choix, puisqu’elle s’appuie sur l’utilisation de passeports RFIDisés, ce dès le 26 octobre 2006.

L’objectif est ici de permettre une identification bien plus rapide des possibles fraudes et autres activités illégales tout en permettant un partage plus aisé des informations entre les agences fédérales, nationales, locales et étrangères impliquées (une grande première !). Toutefois, il n'est pas dit quelle somme va être attribuée à chaque technologie.

Commenter cet article