Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Rousseau

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ouvrage de Katherine Albrecht et Liz McIntyre (Spychips, lire notre critique de l'ouvrage sur ce blog) ne laisse pas indifférent le Landerneau de la RFID.

Certains même, se jugeant sans doute attaqués, y vont de leur réfutation en bonne et due forme. C'est le cas notamment du président de RFID Ltd. tente de réfuter les principales critiques émises par les deux chercheuses envers la technologie RFID.

La question est principalement de savoir si le RFID pose des risques pour les consommateurs face aux grandes sociétés commerciales et aux différents gouvernements.

Chavez souhaite désormais que les deux critiques participent pleinement à la mise au point des RFID avec toute l'industrie du secteur, expliquant que jamais l'attention des concepteurs de RFID n'avait été aussi grande, et qu'il fallait alors en profiter. Leur participation pourrait ainsi permettre de mieux représenter les consommateurs et leur vie privée.

A la lecture, on s'aperçoit en effet que dans l'état actuel de la technologie et au vu des investissements considérables à faire pour espionner Monsieur Tout le Monde la crainte d'un Big Brother n'est pas pour aujourd'hui ni même pour demain.

Ceci n'empêche pas que le marché de la traçabilité des personnes dans un objectif de sécurité civile sera sans doute LE second grand marché de la RFID.

Commenter cet article