Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Rousseau

Décidément, on met la RFID à toutes les sauces derniers temps. Les étiquettes utilisées contiennent un numéro d'identification unique, lequel, une fois scanné par un lecteur, est transmis à une base de données contenant l'inventaire des différents articles proposés par la boutique, cette base de données étant disponible sur un PC. Les étiquettes ont été déployées dans les boutiques de la chaîne Damas sur Doubaï et Sharjah. Elles devraient prochainement être déployées sur l'ensemble des boutiques de la marque au niveau mondial. Comme le souligne Dinesh Dhanak, le directeur général de la région Moyen-Orient : « Cette nouvelle technologie nous permet de faire deux fois par jour l'inventaire des bijoux entreposés, ce sans avoir besoin de les manipuler. En utilisant les moyens traditionnels, il nous fallait une fermeture d'une demi-journée des magasins pour pouvoir effectuer la même opération, ce qui se traduisait par des pertes conséquentes en matière de business, sans même parler des dépenses induites par la comptabilisation des articles ».

De même, l'utilisation des étiquettes RFID s'avère particulièrement efficace pour le réapprovisionnement des boutiques. « En effet, comme vous avez immédiatement accès à la totalité de notre inventaire, ce dans les moindres détails, vous pouvez facilement voir quels sont les stocks qui doivent être réapprovisionnés ».

Par ailleurs, un tel système permet également de détecter et d'éradiquer les vols (que ceux-ci soient le fait des clients ou du personnel), ce qui a d'ailleurs constitué une motivation majeure pour l'implantation du système RFID.

Notons enfin que la joaillerie constituait une cible de choix pour la RFID. En effet, la comptabilisation de la quantité d'or et d'argent site de pierres précieuses utilisées se fait habituellement en fin de mois. Or, s'il manque 100 g du même métal, il est extrêmement difficile de trouver la trace de la matière manquante et de savoir comment celle-ci a disparu.

Commenter cet article