Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Objets connectés: création de l'alliance Mobile IoT et les réseaux LPWA

En France, on connaît l'Alliance LoRa, Sigfox table sur une autre technologie et Orange rejoint une nouvelle Initiative mondiale.

Plusieurs grands acteurs mondiaux de l'Internet des objets veulent mettre de l'ordre sur un marché qui doit commencer à émerger dans les mois à venir. C'est la GSMA, regroupant 800 opérateurs mobiles et 200 fabricants qui encadre leur initiative. Autour d'elle, se greffent des opérateurs, des fondeurs (Intel et Qualcomm) des fournisseurs comme IBM et Cisco, des équipementiers tels qu'Alcatel-Lucent (*).

La Mobile IoT Initiative, doit permettre de spécifier une norme d'utilisation des réseaux LPWA (Low power wide area, faible puissance dans une vaste zone). Elle permettra de personnaliser les réseaux mobiles existants pour des applications de type IoT. LPWA utilise le spectre sous licence et diffère des technologies à courte portée telles que RFID, Bluetooth, WiFi, Z-Wave ou Zigbee.

Renforcer la sécurité des réseaux IoT

L'initiative Mobile IoT vise aussi à mettre en commun les ressources disponibles chez ses membres et à accélérer la disponibilité commerciale des services. Des démonstrations, des preuves de concept et des essais de technologies LPWA sont au programme. La GSMA travaille également à améliorer la sécurité de l'Internet des objets, les récentes révélations sur le piratage de voitures connectées montrent la pertinence du sujet.

Selon la GSMA, les spécifications initiales pour les réseaux cellulaires LPWA devraient être prêtes d'ici fin 2015, avec une première mise en oeuvre au début de 2016 et des déploiements commerciaux plus tard dans l'année. C'est le projet 3GPP qui va élaborer ces normes dans trois technologies : LTE Evolution, GSM Evolution et Clean Slate technologies.

La Mobile IoT Initiative est loin d'être la seule sur le marché de l'Internet des objets. L'Alliance LoRa, qui comprend IBM, Cisco et l'opérateur français Bouygues Télécom, fait la promotion du protocole LoRaWAN comme base pour transmettre les données aux réseaux étendus. On peut citer aussi RPMA (Random Phase Multiple Access) technologie développée par la société On-Ramp Wireless ou celle de la start-up toulousaine Sigfox, qui veut développer un réseau à l'international. Au moins dix technologies différentes s'affrontent, selon Nick Jones analyste au cabinet Gartner.

(*) L'initiative est également soutenue par AT&T, China Mobile, Deutsche Telekom, Ericsson, Huawei Technologies, Gemalto, KDDI, Nokia, NTT DoCoMo, Orange, Sierra Wireless, Telefonica, Telstra et Vodafone.

Commenter cet article