Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Les réseaux LPWA (Sigfox, LoRa...) vont représenter 14% du nombre total de connexions M2M en 2024

Pour la société d’études de marché Machina Research, le nombre total de connexions M2M (Machine-to-Machine) va progresser de 18% en moyenne par an d’ici à 2024 pour atteindre 27 milliards cette année-là, contre 5 milliards en 2014. En termes de chiffre d’affaires généré (équipements, services de connectivité et applications), le marché M2M devrait atteindre la valeur de 1 600 milliards de dollars en 2024 contre 500 milliards de dollars en 2014, soit une croissance annuelle moyenne de 12%.

Selon le cabinet d’études, 72% des connexions M2M sont actuellement établies via des technologies de communication à courte portée (Wi-Fi, ZigBee ou CPL indoor) et ce pourcentage va légèrement décliner pour s’établir à 69% en 2024. Le M2M à courte portée est tiré par l’électronique grand public, la sécurité des bâtiments, la domotique et l’immotique, détaille Machina Research.

Dans les dix ans qui viennent, le nombre de connexions M2M cellulaires va, quant à lui, être multiplié par près de dix, passant de 256 millions fin 2014 à 2,2 milliards en 2024, dont la majorité basée sur la technologie LTE, indique la société d’études. Plus de la moitié de ces connexions seront liées au marché de la voiture connectée. Reste que les communications M2M ne comptent actuellement que pour 2% du trafic de données sur les réseaux cellulaires, un pourcentage qui pourrait se hisser à hauteur de 4% d’ici à 2024, estime Machina Research.

Le cabinet d’analystes prévoit également une forte progression des connexions M2M basées sur l’usage des réseaux longue portée et basse consommation LPWA (Low Power Wide Area) du type Sigfox, LoRa ou Neul (racheté par Huawei en 2014). En 2024, ce sont ainsi 14% des liaisons M2M qui pourraient emprunter des réseaux LPWA.

En termes de zone géographique, la Chine et les Etats-Unis seront au coude à coude pour la domination du marché M2M, ajoute encore Machina Research. L’empire du Milieu devrait s’accaparer 21% du nombre total de connexions M2M en 2024 contre 20% pour le pays de l’oncle Sam. Les Etats-Unis devraient toutefois devancer la Chine en nombre de connexions cellulaires (20% contre 15%) ainsi qu’en valeur globale (23% contre 19%). Le Japon devrait se classer en troisième position avec 8% du nombre total de connexions M2M, 6% du nombre de connexions cellulaires et 7% du chiffre d’affaires M2M mondial.

Commenter cet article