Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Des drones lecteurs RFID pour faire l’inventaire de votre stock

Le projet InventAIRy de l’Institut Fraunhofer développe un nouveau drone volant et robotisé qui prend non seulement en charge l’inventaire, mais agit aussi comme un nouvel outil pour la tenue des dossiers et rationaliser les opérations en entrepôt.

Sous la direction du spécialiste de la logistique, Marco Freund de l’Institut Fraunhofer « for Material Flow and Logistics IML » à Dortmund en Allemagne, le projet InventAiry vise à transformer le travail d’inventaire en une opération automatique.

Le côté intelligent d’InventAIRy est qu’il fonctionne en prenant un système de RFID et en le « retournant ». La RFID et les systèmes similaires fonctionnent en installant dans les entrepôts des antennes sur les étagères ou des portiques à des endroits stratégiques. A mesure que le stock est déplacé, les antennes lisent les étiquettes et mettent à jour la base de données de l’inventaire.

Avec InventAIRy, au lieu d’antennes fixe et le tracking du déplacement de boîtes, les boîtes restent sur les étagères pendant que de petits drones volants survolent l’entrepôt, détectent et lisent les étiquettes à la volée.

Les drones utilisent un système autonome semblable à celui développé pour les voitures sans conducteur. Les drones sont en mesure d’utiliser des détecteurs de mouvement et des caméras pour naviguer parmi les étagères de l’entrepôt.

En étant capable de voler, ils peuvent éviter les obstacles de surface et le trafic, comme d’autres robots, tout en étant capable de « chasser » des objets entassés à l’arrière de hautes étagères.

« Nous avons pris en compte divers ensembles de problèmes clés en même temps: une conception robuste, des robots volants légers qui peuvent reconnaître leur environnement de façon fiable, ainsi que des logiciels intelligents pour leur planification et la coordination de l’itinéraire», assure Marco Freund. « Pour s’assurer que cette solution est également attrayante pour les PMEs, nous avons volontairement renoncé à l’installation d’une infrastructure locale et chère que les robots peuvent utiliser pour s’orienter. Les chercheurs veulent accomplir cela à l’aide d’algorithmes intelligents. Les objets volants devraient être capable de réaliser/préparer des cartes de l’entrepôt sur une base entièrement automatisée, et les modifier indépendamment s’il y a des changements. La base pour cela fait appel par exemple, à des capteurs à ultrasons, des caméras 3D, et des scanners laser « .

Selon Fraunhofer, le système de InventAIRy ne doit pas seulement être en mesure de compter le nombre de produits sur les étagères, mais aussi de réduire les coûts en éliminant les erreurs d’enregistrement, l’identification des goulets d’étranglement dans la production, et de garder un répertoire courant de l’inventaire.

« Mi-2015, nous avons l’intention de commencer avec un vol partiellement automatisé, » révèle Marco Freund. « Lors de cette phase, le robot équipé de la technologie d’identification planera – sans avoir à être contrôlé par une commande à distance – autour d’une position, et évitera les collisions avec les obstacles tels que des tablettes. »

http://www.fraunhofer.de/en/press/research-news/2014/december/the-flying-inventory-assistant.html


Commenter cet article