Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

La conquête se poursuit pour Sigfox, la société dirigée par Ludovic Le Moan, spécialiste de la connectivité des objets. La startup devrait réaliser 6 millions d’euros de chiffres d’affaires cette année, un chiffre qui a double à chaque fin d’exercice.

Ludovic Le Moan a installé 1300 antennes pour couvrir le territoire français, et est parvenu à exporter le modèle en Espagne, en Russie, et en Belgique. La stratégie de Sigfox est de s’adosser à un opérateur local, comme Albertis en Espagne ou Micronet pour connecter les places de stationnement à Moscou.

Il est temps maintenant d’accélérer, et c’est la banque Lazard qui est censée mener la ronde dans ce nouveau tour de table en cours de bouclage. On peut d’ores et déjà penser que les futurs investisseurs seront clairement internationaux et ce, pour plusieurs raisons. La première, c’est qu’Anne Lauvergeon est aujourd’hui la chef d’orchestre de l’internationalisation de Sigfox. L’ex-patronne d’Areva favorise sans nul doute les relations avec les grands acteurs, que ce soient les investisseurs, comme les partenaires commerciaux de Sigfox.

Deuxième raison : Sigfox veut partir à l’assaut du marché américain. Elle vise par ailleurs une introduction en bourse, on parle du Nasdaq mais rien n’est encore joué. Aux Etats-Unis, la stratégie semble être la même : s’adosser à des opérateurs, ou des acteurs de la distribution et de la sécurité pour étendre le parc réseau bas débit dont Sigfox a le secret.

Sigfox ne néglige pas non plus les acteurs asiatiques. Le patron de Sigfox s’est d’ailleurs rendu cet été dans plusieurs pays d’Asie ( Chine, Corée du sud…), et devrait recevoir certains d’entre eux à Labège, le siège de Sigfox.

Source: http://frenchweb.fr/sigfox-se-prepare-boucler-tour-50-millions-deuros/168303

Commenter cet article