Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe de Matteis

Le 29 septembre 2014, l’Etat de Veracruz au Mexique a officiellement inauguré l’installation de la solution de traçabilité des poches de sang par RFID conçue par Biolog-id et Dometic en présence de leurs partenaires locaux : IL Werfen, le groupe ICTZE et Hemasoft et du secrétaire à la santé, Juan Antonio Nemi Dib.

Ce procédé permet de tracer de manière exhaustive, du donneur au receveur, les produits sanguins et autorise la saisie et la lecture de données tout au long de la chaîne transfusionnelle ainsi qu’une gestion, en temps réel, des produits sanguins stockés en enceintes réfrigérées « intelligentes ». Il permet en outre, de tracer et de contrôler les températures de la poche, enregistrées au cours des différents flux, notamment durant les phases de transport et de stockage.

« Je pense que cet outil de contrôle doit être très bien accueilli car, en plus d’éviter le gaspillage de poches de sang, il aura un impact financier en permettant d’optimiser les installations des banques de sang et l’utilisation des ressources publiques », a indiqué le secrétaire à la santé mexicain, Juan Antonio Nemi Dib. Puis il a ajouté « que le système européen de contrôle de la qualité du sang est une technologie de pointe pour le stockage du sang, son transport et pour la transfusion sanguine en général ».

La directrice du centre de transfusion sanguine (CTS), Elidé Bravo Sarmiento, a rappelé qu’avant l’adoption de la solution de Biolog-id, « 11 % des unités de sang étaient perdues en raison des mauvaises conditions de transfert et de stockage » et a estimé que « cette technologie permettra d'économiser jusqu'à 7 millions de pesos par an ». Outre le CTS, 7 hôpitaux régionaux ont été installés à ce jour dans l’Etat de Veracruz.

En France, le Laboratoire français du Fractionnement et des Biotechnologies (LFB) et l’Etablissement français du sang (EFS), ont déjà retenu la solution de Biolog-id pour assurer la traçabilité par RFID des poches de plasma pour fractionnement et des produits sanguins labiles.

D’autres pays sont actuellement en cours d’installation ou de négociation : la Suisse, l’Italie, l’Europe de l’Est, l’Asie, les USA, ainsi que d’autres états mexicains et sud américains, dont le Brésil.

Commenter cet article